François Hollande a été un Président aux petits pieds.

Il n’aime pas Emmanuel Macron, aussi a-t-il décidé d’apporter son soutien aux gilets jeunes en leur déclarant « Il faut continuer à prendre la parole et faire que ça puisse déboucher, parce qu’il faut que ça débouche. (…) Il faut que des organisations puissent prendre en compte les revendications ».

Outre le fait que ce n’est pas la manière de faire attendue de la part d’un ancien Président de la République, il convient de rappeler que François Hollande est directement responsable de l’état de la France. Il ne peut en aucun cas s’affranchir de ses responsabilités.

Il faut se rappeler que cet homme était un familiphobe de premier ordre qui a rendu exsangues les familles. Souvenons-nous des mesures anti-familles qu’il a fait voter :

– Réduction, au nom de l’égalité homme-femme, du congé parental de trois à deux ans si les deux conjoints ne partagent pas ce congé. Résultat : un an de congé parental en moins pour 96 % des familles.

– Abaissement par deux fois du plafond du quotient familial (De 2 336 € par demi-part à 2 000 € dans la loi de finances pour 2013, puis de 2 000 € à 1 500 € par la loi de finances pour 2014). Des familles sont devenues imposables et beaucoup d’autres ont vu leur impôt augmenter.

– Plafonnement et imposition de la majoration de 10 % de la pension de retraite pour les familles ayant élevé trois enfants ou plus. Auparavant cette majoration n’était pas imposée.

– Mise sous condition de ressources des allocations familiales.

Par ailleurs, il a fracturé la société française avec le vote de la loi du mariage dit “pour tous”, méprisant ses opposants, mentant sur leur nombre – dont il a fini par reconnaître qu’ils avaient été 1 million !

Que François Hollande soit décent.

Qu’il se taise.